MANGER ÉQUILIBRÉ, LE SECRET D'UNE BONNE SANTÉ?

On nous répète sans arrêt qu’il faut « manger équilibré pour être en bonne santé ».

Mais qu’est-ce que « manger équilibré » finalement ?

*Se nourrir essentiellement de fruits et légumes ?
*Être végétarien ?
*Ne jamais aller au restaurant ?
*Bannir l’alcool ?
*Oublier les aliments plaisirs ?
*Faire la chasse aux matières grasses ?
*Faire 3 repas par jour ?

La liste est longue.

Les idées reçues en matière d’alimentation sont normales. Nous ne sommes pas tous experts en la matière et les sources d’informations sur le sujet sont vastes et variées.

Que manger, quand manger, en quelles quantités ?
Je vous invite aujourd’hui à faire le point.

*

L’équilibre alimentaire repose sur 2 principes assez simples :
*une juste répartition entre les trois nutriments essentiels à notre organisme : protéines, lipides et glucides.
*un apport en énergie adapté à nos dépenses.

Basique me direz-vous.
Mais, est-ce vraiment si simple que cela ?
Pas si sûr …

En effet, manger, ce n’est pas qu’un acte vital. C’est même un acte humanisé, dans la mesure où il intègre une dimension sociale et comportementale.
Et c’est là que les chose se compliquent.

*

Pour commencer, reprenons les bases.

Les aliments que nous ingérons contiennent :
*des éléments nutritifs,
*des éléments non nutritifs.

Parmi les éléments nutritifs, nous retrouvons :
*des éléments énergétiques : protéines, glucides, lipides.
*des éléments non énergétiques : eau, vitamines, minéraux, fibres.

Les éléments non nutritifs, souvent ignorés, n’en sont pas moins très utiles. Parmi eux, nous retrouvons les polyphénols, présents dans les végétaux : flavonoïdes, tanins… peut-être en avez-vous déjà entendu parler ? Et bien, toutes ces molécules ont de nombreuses propriétés bénéfiques (antioxydantes, anti-inflammatoires, anti-agrégantes…), et seule une alimentation équilibrée peut nous permettre d’en profiter pleinement.

*

Bref, l’essentiel, vous l’aurez compris, c’est l’énergie. Notre carburant.

Notre corps est une merveilleuse machine qui permet de transformer de l’énergie chimique (fournie par les aliments) en énergie mécanique (mouvements), électrique (neurones), osmotique (mouvements d’eau), thermique (température corporelle) …

Voilà pourquoi manger est vital. Si l’on cesse de se nourrir, notre corps ne peut plus fonctionner.

Ainsi, à l’image d’une machine qui transforme de la matière, des éléments y entrent et d’autres en sortent :
*les entrées sont les nutriments contenus dans les aliments que nous ingérons.
*les sorties sont au nombre de trois : les dépenses de base (ce que l’on appelle le métabolisme de base), les dépenses de thermogenèse (régulation de la température) et les dépenses liées à l’activité physique.

En fait, manger équilibré permet tout simplement de faire fonctionner cette machinerie de manière optimale. Au contraire, une alimentation déséquilibrée enraye le système, et créé des problèmes à plus ou moins long terme.

*

Maintenant, qu’est-ce que manger équilibré ?

Une alimentation équilibrée est une alimentation diversifiée, la seule qui permette de couvrir tous nos besoins et qui nous procure le plaisir de manger.

Tous les aliments ont leur place dans nos menus, mais pas dans les mêmes quantités. Certains sont à privilégier et d’autres à modérer. La diversité est la base de l’équilibre car elle facilite la consommation de tout ce dont nous avons besoin, sans carence ni excès.

Et comment fait-on pour diversifier son alimentation ?
Et bien … on mange de tout !

Il existe 7 groupes d’aliments, l’objectif étant de tous les retrouver dans notre routine alimentaire, en quantité adaptée.

Ainsi, sur la base de la pyramide alimentaire, les voici :
*Produits laitiers (laits, fromages, yaourts),
*VPO (viandes, poissons, œufs),
*Féculents,
*Fruits et légumes,
*Matières grasses (animales et végétales),
*Sucre et produits sucrés,
*Eau.

Cette représentation graphique connue de tous permet de comprendre le concept d’équilibre alimentaire :
*à sa base, l’eau, indispensable et à consommer en grande quantité.
*à son sommet, le sucre et les produits sucrés, qu’il est nécessaire de limiter.

L’équilibre alimentaire ne se construit pas sur une journée, et encore moins sur un repas.
Manger 5 fois par jour ou encore ne pas prendre le « fameux » petit-déjeuner au réveil ne sont absolument pas incompatibles avec la notion d’équilibre alimentaire.

*

Il est important de comprendre qu’au bout du compte, l’essentiel, c’est que votre corps ait ce qu’il lui faut, au moment où il en a besoin. Et ça, c’est différent pour chacun d’entre nous.

Cet équilibre est inné. Notre organisme sait ce dont il a besoin pour fonctionner.
Ainsi, un nourrisson sait réclamer à manger lorsqu’il a faim.
Cette autorégulation devrait perdurer dans le temps et se faire naturellement. Cependant, la société, l’environnement, les évènements de la vie et de nombreux autres facteurs peuvent venir troubler cette régulation et perturber notre équilibre.

Il est alors important de faire quelque chose pour retrouver cet équilibre. Et selon chacun, c’est un travail qui peut prendre du temps.
En effet, plus l’équilibre est perdu depuis un long moment, plus il est long à retrouver.

Quoi qu’il arrive, on peut le retrouver. Seul, pour certains ou en se faisant accompagner, pour d’autres.

Il n’y a pas de règle. 

*

Ainsi, vous notez que, dans l’alimentation équilibrée :
*Oui, nous avons besoin de matières grasses,
*Oui, nous avons le droit de consommer des produits sucrés,
*Non, on ne se nourrit pas que de fruits et de légumes,
*Non, sortir au restaurant n’est pas interdit.

*

Mais surtout, que : le PLAISIR est essentiel et doit être au cœur de chacun de vos repas !

Catégories : ALIMENTATION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *